Document sans nom




Philippe Graffin violon
Mélanie Boisvert soprano
Lionel Peintre baryton
Alain Jacquon piano
François Kerdoncuff piano
Laurent Wagschal piano
Colette Cras-Tansman piano
Orchestre radio-symphonique de Paris
Eugéne Bigot direction



JEAN CRAS

Ma famille bien-aimée

1C1200 | 1 CD | DDD | 1948/2010/2012 | 70’07
Code-barre : 3377891312008

Ce disque est entièrement consacré aux œuvres que Jean Cras a composées pour son épouse ou ses enfants, tous musiciens. Lui que sa carrière dans la «Royale» a souvent tenu éloigné des siens trouvait là un moyen de se rapprocher d’eux : les Âmes d’enfants sont ici dans leur version originale pour les six mains de ses trois filles, les quatre pièces pour violon et piano offertes pour des anniversaires successifs à son petit garçon, cet enfant tant attendu que Cras célébrera son premier anniversaire par une pièce pour piano du même nom, page très élaborée et difficile, dont Timpani possède le manuscrit. Quant à son épouse, il lui dédie peu avant sa disparition ces Trois Chansons bretonnes, pressentiment de sa mort ? Enfin, le Concerto pour piano trouve ici une interprète de choix (source INA, 1948) : sa fille, dédicataire de l’ouvrage, qui fut une remarquable pianiste et qui formait un duo avec son mari, Alexandre Tansman.

Les interprètes sont des habitués de la collection. Un soin particulier a été porté au livret; un texte signé Michel Fleury, de très nombreuses photos, la plupart inédites, qui nous révèlent un Jean Cras qui a troqué son uniforme d’officier pour la tenue «familiale».

TRACKLIST:

Âmes d’enfants
1 – Pures (4'03)
2 – Naïves (4'51)
3 – Mystérieuses (5'13)
4 – Premier anniversaire (5'26)

Quatre Pièces pour violon et piano
5 – Air varié (3'29)
6 – Habanera (3'49)
7 – Évocation (5'14)
8 – Églogue (3'36)

Trois Chansons bretonnes
9 – La Rencontre (2'20)
10 – L’Aveu (2'07)
11 – La Mort (4'39)

Concerto pour piano et orchestre
12 – Lent ; Modéré ; Animé (9'25)
13 – Très lent (6'10)
14 – Très animé (8'46)


© Copyright Timpani 2006