Document sans nom




Tabea Zimmermann alto
Orchestre Philharmonique du Luxembourg
Emilio Pomarico direction

GEORGES LENTZ

Œuvres pour orchestre

1C1184 | 1 CD | DDD | 2010 | 56'41
Code-barre : 3377891311841

C’est en janvier 1989, donc vers la fin de ses études à Hanovre, que Georges Lentz – Luxembourgeois né en 1965 – découvrit dans un magazine scientifique un article tentant de décrire l’indescriptible: les gigantesques dimensions de l’univers. Le compositeur se souvient de l’effet traumatisant que cette lecture produisit sur lui : il succombait à une terreur quasi pascalienne face aux ‘espaces infinis’, terreur qui finissait cependant par mener à la création, notamment à l’élaboration d’un cycle qu’il allait intituler « Caeli enarrant... » (Les cieux racontent... », d’après le psaume 19). Ce projet allait en fait lui permettre d’assumer peu à peu son sentiment de totale impuissance face à l’univers, et « Caeli enarrant... » constitue depuis lors la base de son entière production musicale.

Proche des «spectraux», Georges Lentz est bien ancré dans son temps : à côté de textures « statistiques » dans la tradition Xenakis, on trouve des chorals « messiaenesques », et même des séquences d’accords hautement expressifs faisant penser au romantisme musical.

TRACKLIST:

1 – Guyuhmgan (18'58)
2 – Monh (22'48)
3 – Ngangkar (17'29)


© Copyright Timpani 2006